Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 18:29

Nous venons de recevoir un courrier de Monsieur le Maire de Coignières nous demandant de bien vouloir prendre la direction du centre commercial « Le Village » pour faire nos courses. Le plus remarquable dans ce papier, outre la culpabilisation de nos concitoyens, c’est qu’il n’y ait aucune proposition de faite pour tenter d’améliorer la situation.

 

Rideau

De la part d’une municipalité qui depuis plus de vingt-cinq ans a mené une politique systématique de développement des zones d’activités périphériques sans apporter le moindre soutie n au commerce de proximité, cette injonction est stupéfiante de mauvaise foi. Il serait temps, en effet, de se préoccuper de l’utilité sociale de ces commerces de centre-ville.

 

Notre groupe n’a cessé d’attirer l’attention sur la nécessité de s’occuper de ce petit centre commercial. Le Maire, à plusieurs reprises, a considéré qu’on ne pouvait rien faire puisque cet équipement est privé et surtout pas une signalétique pour en indiquer l'accès. Avec ce courrier, il ne fait que confirmer la position qu’il a toujours affichée : cultiver l’impuissance 

 

Et pourtant, avec un peu de volonté politique, on pourrait faire ce que maintes municipalités ont fait un peu partout en France, et plus particulièrement dans le monde rural : racheter les locaux et relancer l’activité. Si la boulangerie-pâtisserie est à vendre, qu’attend-on pour agir ? Le coût n’est pas exorbitant pour une commune qui peut investir près de 7 millions d’euros dans une nouvelle mairie !

 

Si vous n'avez pas encore lu le tract en question, faites-le, vous y trouverez un magnifique lapsus "..., faute d'une fréquentation  insuffisante ..." qui aurait du être rédigé "... , faute d'une fréquentation suffisante ..." ou "..., à cause d'une fréquentation insuffisante ...". 

 

Partager cet article

Published by Coignières Pour Tous - dans Articles
commenter cet article

commentaires

La boulange 08/04/2012 22:56

Excellente réponse à ce tract indigne ! Vous devriez la diffuser dans chaque boîtes aux lettres.

Amédée 08/04/2012 18:09

Décidément, ce personnage ne manque pas de culot ! Lui qui prétendait en conseil municipal, lorsque le centre médical jouait sa survie, que les Coigniériens avaient tous une voiture leur permettant
d'aller se faire soigner ailleurs. Voilà que maintenant, à l'instar de son champion Sarkozy, il vient nous donner des leçons de "solidarité" ...

aden 07/04/2012 22:03

Dans chaque village, chaque petite ville, il y a la place du village, le centre ville,où l'on prend plaisir à se rendre, lieu d'achats mais aussi de rencontres ,d'échanges, de vie sociale. Et nous
Coigniériens, que dire de notre "centre ville"?Un parking dégoûtant, un silo mort vivant, des containers sales,vieux aux abords ragoûtants et une boulangerie fermée
. Merci aux commerçants qui résistent pour dynamiser notre"place du village". Mais vite! Une boulangerie ouverte! Car la fermeture de la boulangerie c'est ausssi de la vie sociale en moins et de la
pollution en plus crée par les voitures des Coigniériens qui vont acheter leur pain de l'autre côté de la N10.