Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 11:21

Le feuilleton de l’intercommunalité, à côté duquel le célèbre « Dallas et son univers impitoyable » est de la roupie de sansonnet, se poursuit. Le rejet par la CDCI de l’amendement déposé par Coignières demandant son rattachement à la communauté de communes Cœur d’Yvelines-Canton de Monfort marque peut-être un coup d’arrêt aux propositions incongrues d’une majorité qui ne sait plus à quelle communauté de communes se vouer.


Compte tenu des tractations de couloirs, des petits arrangements entre amis et conscients de la forte hostilité des communes rurales au projet élaboré unilatéralement par notre maire, nous n’étions pas très optimistes sur l’issue du vote de la CDCI. Aussi notre groupe se félicite-t-il que dans sa sagesse la CDCI ait refusé de dévoyer le sens même de l’intercommunalité en rattachant Coignières à un territoire qui n’est pas son bassin de vie. Car comme nous avons eu l’occasion de l’exprimer sur ce blog, dans la presse et à la télévision, hors exceptions, qui d’entre nous dans le cadre de ses activités quotidiennes se rend régulièrement à Monfort-L’Amaury ou à Beynes ?


Notre argumentation a donc été entendue. La raison a fini par l’emporter sur la tactique politicienne, mais cela ne veut pas dire que la page soit définitivement tournée. Il s’agit aujourd’hui d’un retour à la case départ, c’est-à-dire à un mariage Coignières-Maurepas. Nul doute, que notre maire se présentera en victime expiatoire sur l’autel de l’intercommunalité. Pourtant le schéma qui semble aujourd’hui se dessiner ne peut entièrement lui déplaire, puisqu’il s’agit bien d’une coopération à minima, comme il le souhaitait, à moins que de part et d’autre une volonté nouvelle ne naisse.


Dans l’intérêt général, notre groupe est prêt à s’y employer. Renforcer nos liens avec notre voisin, dans le cadre d’une tradition de coopération qui existe déjà, ne peut que profiter aux Coigniériens. Par le truchement de syndicats intercommunaux, nos communes ne gèrent-elles pas déjà ensemble un certain nombre de services : de l’assainissement à la déchetterie, en passant par un projet de crèche, sans oublier aussi une carte scolaire qui permet de maintenir l’existence du collège de La Mare-aux-Saules grâce à un apport d’élèves en provenance de Maurepas ?


Ce n’est certes pas l’intercommunalité dont nous rêvions et qui, faute de volonté politique, n’a pu se réaliser. Il est donc temps d’en tirer les conséquences et de travailler à la construction d’un projet qui ait du sens.  Il pourrait s’articuler autour de l’amélioration des transports en commun, la mutualisation des équipements culturels et sportifs, le renforcement de la prise en compte du développement durable. La vie quotidienne de nos concitoyens pourrait ainsi s’en trouver considérablement améliorée. Nous vous proposerons prochainement de venir en débattre avec nous.

 

Pour en savoir plus sur le schéma départemental, le site de la préfecture


Partager cet article

Published by Coignières Pour Tous - dans Articles
commenter cet article

commentaires