Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 22:59

CCEDepuis la loi du 16 décembre 2010, qui décidait du bouclage des intercommunalités et obligeait les communes isolées à rejoindre un établissement public de coopération intercommunal (EPCI), notre groupe Coignières pour Tous vous a régulièrement informé de l’évolution du débat qui concernait notre commune. Vous pouvez retrouver sur ce blog les différents articles que nous avons publiés sur le sujet. Partant du principe que ce débat ne pouvait pas être confisqué par les élus, comme c’était malheureusement le cas, nous avons même organisé en avril 2013 une réunion publique d’information à la Maison du Voisinage.

A cette époque, nous attendions la décision du préfet. Plusieurs options existaient : un retour à la CASQY, un rattachement à la Communauté de communes Cœur d’Yvelines-canton de Montfort ou à la Communauté de Communes des Etangs (Le Perray-en-Yvelines, Les Bréviaires et les Essarts-le-Roi). C’est finalement cette dernière solution que vient de signifier le préfet dans un arrêté récent. Coignières et Maurepas rejoindront donc la CCE. Nous avions depuis le début évoqué cette hypothèse tout en nous opposant formellement à un rattachement à Cœur d’Yvelines qui n’était absolument pas notre bassin de vie. Pourquoi les Coigniériens financeraient-ils des équipements qu’ils n’utiliseraient pas ?

L’option retenue par le préfet a le mérite de regrouper des communes aux poids démographiques assez proches à l’exception de Maurepas, qui appartiennent au même bassin de vie,  et en plus situées sur un axe de communication cohérent (la RN10 et la ligne de chemin de fer Paris-Chartres). Nous pourrons ainsi ensemble apporter des solutions à nos problématiques de déplacements. Nous serons donc plus forts pour négocier avec le STIF, la SNCF, le ministère des Transports. En entrant dans une communauté de communes à dimension humaine, le caractère rural de Coignières, que nous entendons bien conserver, ne pourra pas être remis en cause puisque les trois communes que nous rejoignons appartiennent au Parc naturel de la Haute-Vallée-de-Chevreuse.

Nous ne pouvons donc que nous féliciter de cette décision qui doit malgré tout être présentée en CDCI (Commission départementale de coopération intercommunale) et avalisée par les différents conseils municipaux. Il nous restera à la suite de cet examen obligatoire à concevoir un projet communautaire. Nul doute que les nouvelles équipes élues en mars 2014 auront à cœur de s’atteler à l’ouvrage.

Partager cet article

Published by Coignières Pour Tous - dans Articles
commenter cet article

commentaires