Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 19:34

MariagePourTous

 

Le dernier conseil municipal de l’année 2012 comportait neuf délibérations. Sur deux d’entre elles, notre groupe a émis un vote différent de celui de la majorité. L’une concernait des virements de crédits pour la nouvelle mairie et le centre de loisirs, l’autre visait à condamner le projet de mariage de personnes de même sexe.

 

 

  1. La délibération sur les virements de crédits pour la nouvelle mairie et le centre de loisirs fait état d’avenants aux marchés de travaux de ces deux opérations qui aboutissent dans le premier cas à un dépassement du prix du marché de 225.000 € et dans le second de 40.000 €.
    En plus, au lieu de présenter deux délibérations séparées, comme cela est le cas habituellement, le maire a lié les deux opérations en une. Il est évident qu’il s’agissait d’une manœuvre visant à nous mettre en difficulté même s’il s’en est défendu lors du débat. Nous aurions évidemment refusé de voter en faveur de la nouvelle mairie, tandis que nous nous serions exprimés favorablement pour le centre de Loisirs dont la rénovation faisait  partie des priorités de notre programme de 2008.
    Après avoir demandé un vote séparé qui nous a été refusé, nous avons fait le choix de ne pas participer au vote. Cette délibération démontre au moins la justesse de notre analyse : la nouvelle mairie va coûter beaucoup plus cher que prévu au budget de notre commune, donc aux Coigniériens.

     
  2. Le maire en présentant cette délibération s’opposant au projet de loi du mariage pour tous a fait le choix de politiser les débats du conseil municipal.
    Les termes de cette délibération, baptisée motion, reprenaient tous les poncifs contre le projet de loi martelés par les opposants avec un passage, que le maire a fini par retirer sous notre pression, qui comparait le mariage pour tous aux « projets totalitaires de construction d’un homme nouveau ». Ce rappel à la période des années trente et quarante était particulièrement ignoble quand on sait que dans ces régimes (fasciste, nazi ou communiste) les homosexuels ont été pourchassés et emprisonnés, voire assassinés.
    Après avoir fait, de notre côté la démonstration que ce projet de loi allait vers plus d’égalité et de sécurité pour les couples de même sexe et les enfants, s’en est suivi un débat où la majorité municipale s’est montrée solidaire du texte avec des arguments du type : « ce projet, c’est l’ouverture à la légalisation de la polygamie » ou, plus cocasse, « les homosexuels divorcent plus que les hétérosexuels ».
    Cela laisse évidemment songeur ! Nous avons voté contre cette délibération.

Dans l’attente de poursuivre nos échanges, nous vous souhaitons de très bonnes fêtes de fin d’année.

Partager cet article

Published by Coignières Pour Tous - dans Chroniques du conseil municipal
commenter cet article

commentaires

François Delporte 26/12/2012 18:07

J'ai lu dans Les Nouvelles de la semaine dernière que le maire aurait préféré voir le PACS devenir une forme de contrat d'union civile étendu au même droits que pour le mariage. Ceux qui étaient
hostiles au PACS, il y a 10 ans, ne le sont plus aujourd'hui. Gageons que dans quelques années, les mêmes défendront le mariage pour tous.