Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 22:21

budgetLes budgets se suivent et se ressemblent. Ils témoignent des choix politiques qui sont faits par la majorité. En 2010, les mêmes causes produisant les mêmes effets, la construction de la nouvelle mairie continue d’obérer nos finances.


La sincérité de ce budget en est même atteinte dans la mesure où pour dégager des excédents en vue du chef d’œuvre de notre maire, ce dernier inscrit chaque année pour plusieurs millions d’euros de crédits de fonctionnement qui restent inutilisés. L’artifice n’est pas sans conséquence puisqu’il oblige à différer des investissements essentiels à l’image de la restructuration du gymnase qui a atteint la limite d’âge, le renouvellement de la pelouse synthétique du terrain de football devenue dangereuse tellement elle est usée, la réfection totale des chaussées et trottoirs des rues de la Gare et des Broderies. Sans oublier non plus, la réalisation d’un transport scolaire pour les quartiers excentrés de Coignières (Pont de Chevreuse, la Gare, les Broderies, Maison Blanche) dont les habitants ont toutes les raisons de penser qu’ils sont aujourd’hui délaissés. 


A impôts constants, nous proposons d’abandonner le projet de nouvelle mairie dont le coût supposé est déjà de 5,5 millions d’€ - ce qui nous fait dire qu’il atteindra probablement au final plus de 7 millions -  et de limiter à 2,5 millions d’€ l’emprunt actuellement prévu à hauteur de 4,9 millions. Cela nous permettrait de répondre, sans alourdir nos finances, dans les trois ans à venir à toutes les dépenses d’investissement nécessaires pour maintenir et développer dans notre commune une réelle qualité de vie par une amélioration à la fois des pratiques sportives, des déplacements et le maintien d’une médecine de proximité en construisant ce nouveau centre médical.


Ce changement de cap, qui devra s’accompagner de mesures d’économie dans le domaine du fonctionnement, est d’autant plus indispensable que notre commune avec la suppression par le gouvernement de la taxe professionnelle perd une grande partie de son autonomie fiscale.

 

De la même manière, la réforme des collectivités territoriales risque d’entraîner une baisse notable des subventions auxquelles nous pouvons prétendre pour nos investissements de la part du département ou de la région. Cette année, le département des Yvelines, outre une augmentation de 15% des impôts, a décidé de réduire son soutien aux communes. Par exemple, l’aide à la réfection de notre gymnase passe ainsi de 60% à 40% de son coût total plafonné. Si nous avions entrepris les travaux l’année dernière, comme nous le suggérions, nous n’aurions pas connu une telle diminution de cette subvention.

 

Il semble d’ailleurs que la majorité municipale commence à se fissurer sur cette question des priorités budgétaires puisqu’un de ses membres a eu le courage de s’abstenir lors du vote du budget. Nous ne pouvons qu’être ravis que nos idées fassent ainsi leur chemin.

 

Notre groupe Coignières pour Tous n’a qu’un but : servir l’intérêt général.

Partager cet article

Published by coignierespourtous
commenter cet article

commentaires