Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 10:54

C'est l'ordonnance n°59-115 du 7 janvier 1959, modifiée par la loi n°60-792 du 2 août 1960, qui fixe la composition et la nature de la voierie communale comme suit :
- les voies communales, qui font partie du domaine public,
- les chemins ruraux, qui appartiennent au domaine privé de la commune.

 

 

 

Quel étonnement de découvrir dans l'opuscule municipal "Ensemble à Coignières" de février 2009 (page 8) que le sas d'entrée de la crèche ou le réseau câblé font partie de la voirie...

On pourra toujours argumenter que les réseaux font, avec la voirie, partie d'un ensemble cohérent
"Voirie et Réseaux Divers" mais pour la crèche on a beau chercher, on ne voit pas.

Cela ne serait évidemment que de peu d'importance si, dans le même chapitre des travaux
que "la ville entreprend régulièrement" on ne trouvait en bonne place l'aménagement d'une
"butte phonique" pour "préserver au mieux le cadre de vie des riverains de la rue des Louveries".

Il faut savoir que la réalisation de cet ouvrage a été négociée avec le promoteur des Portes de Chevreuse, et c'est tant mieux. Que la municipalité revendique d'avoir fait la démarche, sous la pression des riverains, serait tout à fait acceptable. Qu'elle s'en adjuge la réalisation est, pour le moins, déplacé.

Et si, comme Coignières Pour Tous l'avait proposé, l'implantation de Castorama avait été inversée par rapport aux autres activités de cette zone, le cadre de vie des riverains serait encore mieux "préservé" !

Partager cet article

Published by coignierespourtous - dans Articles
commenter cet article

commentaires