Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 19:02

Nous avons vécu, mardi 2 mai, une séance particulière du Conseil municipal dont le point d’orgue était le débat sur le Plan d’aménagement et de développement durable (PADD). Mais, chose étrange, de PADD, il n’en fut pas vraiment question puisqu’il n’y avait pas de document sur lequel débattre !  C’est stupéfiant, mais c’est ainsi maintenant à Coignières. L’avenir de notre commune nous est confisqué.

 

La majorité a donc débité, nous dirions même ânonné, son catalogue de bonnes intentions à croire sur parole. Quatre grandes orientations ont été passées en revue : Coignières, pour un environnement de qualité ; Coignières, pour un village dynamique ; Coignières, pour une ville en mutation, attractive au quotidien ; Coignières, pour un territoire accessible !

Qui souhaiterait la dégradation de notre qualité de vie, le bétonnage systématique de notre territoire, la perte de son dynamisme économique et le renforcement des nuisances de la RN10 ? Soyons sérieux. Personne évidemment ! Mais quand il s’agit de dire ce que recoupent précisément ces grandes orientations, il n’y a plus personne.

« Il est trop tôt », « rien n’est fixé », « on ne peut pas vous répondre sur ce point précis ». Et pourtant, nous sommes en phase de finalisation du projet. En septembre 2017, il nous faudra arrêter le Plan local d’urbanisme (PLU), dont le PADD constitue l’élément central, pour ensuite réaliser l’enquête publique. La majorité est assurément passée maître dans l’art de l’escamotage : « T’as voulu voir mon PADD ? Eh bien, tu ne verras rien ! »

Cette manière de procéder est de plus en plus insupportable. Elle traduit une forme de mépris de l’équipe en place vis-à-vis du débat démocratique. A moins qu’il ne s’agisse tout simplement de sa profonde incapacité à mener une réelle concertation. Nous sommes aujourd’hui en droit de nous demander si le destin de notre ville est dans de bonnes mains.

Partager cet article

Published by Coignières Pour Tous
commenter cet article

commentaires