Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 17:37
Procès-verbal du Conseil Municipal de Coignières du 25 septembre 2017
Conseil Municipal Coignières - 25 septembre 2017

Téléchargez le PV de cette réunion

Published by Coignières Pour Tous - dans PV du Conseil Municipal
commenter cet article
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 20:46

Au sommaire du numéro d'octobre 2017

Edito :
L’équipe municipale s’en donne à cœur joie sur tous les fronts : site officiel de la mairie, newsletter, journal vidéo, etc. Que de belles images, de gens souriants, tous heureux dans le meilleur des mondes ! Pourtant, la réalité n’est pas aussi rose que ce que l’on voudrait nous faire croire au sein de la commune… Convivialité et grand déballage, le maire et son équipe  montrent leur vrais visages !
Retrouvez l'information sur Coignières dans ce nouveau 4 pages de Coignières Pour Tous.

Dossiers :

  • LE PLU À COIGNIÈRES, une concertation conviviale… sur papier glacé, mais sans les Coignièriens !
  • « CONVIVIAL », ILS DISAIENT… mais pas avec n'importe qui !
  • LA VIGNE : À quand les premières vendanges ? À quand l'ivresse ?

Téléchargez ce numéro

Published by Coignières Pour Tous - dans 4 pages
commenter cet article
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 20:41
Procès-verbal Conseil Municipal Coignières - 26 juin 2017
Conseil Municipal Coignières - 26 juin 2017

Téléchargez le PV de cette réunion

Published by Coignières Pour Tous - dans PV du Conseil Municipal
commenter cet article
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 20:32
Published by Coignières Pour Tous - dans PV du Conseil Municipal
commenter cet article
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 20:57

Coignières : du rififi en mairie

Le maire a déposé plainte pour vol contre des employés municipaux. Un syndicat réplique en l’accusant d’espionner ses agents. Ambiance…

08 octobre 2017, 16h30 | MAJ : 08 octobre 2017, 16h30

L’affaire macère depuis dix mois, mais vient d’exploser au grand jour : l’association syndicale des agents territoriaux de Coignières accuse le maire Jean-Pierre Sevestre (sans étiquette) de « conflit d’intérêts » et « d’espionnage ». « Nous l’avons découvert après une lettre de mise en demeure adressée au maire de cesser la vidéosurveillance illégale », indique Didier Fischer, élu d’opposition (PS), qui a interpellé Jean-Pierre Sevestre lors du dernier conseil municipal.

Selon l’élu socialiste, les représentants syndicaux ont appris l’existence des caméras, à l’occasion d’une procédure disciplinaire. « Ça a peut-être été corrigé depuis, mais fin 2016, aucune déclaration n’avait été faite en préfecture pour filmer en mairie les agents et le public », s’insurge Didier Fischer. Contactée, la préfecture n’a pas répondu à nos sollicitations. Reste que la procédure en question s’appuie sur ces enregistrements considérés comme « clandestins » par les intéressés.

« La vidéoprotection est en place depuis l’extension de la mairie en 2012-2013 », réplique en préalable Jean-Pierre Sevestre, porté à la tête de Coignières en 2015, après la démission d’Henri Pailleux (UMP). Et que montrent les images au cœur de l’affaire ? « Lors du déménagement du Directeur général des services de mon prédécesseur, qui rejoignait l’agglomération, du mobilier a disparu, rapporte le maire. Et sur les images, on voit des agents dans les couloirs avec deux chaises à roulettes et deux petites tables, entre 2 h 45 et 3 h 45 du matin. D’où la procédure disciplinaire et le dépôt de plainte. »

« C’était du matériel de son association de pêche, qui n’appartient pas à la mairie, croit savoir l’opposant socialiste. Ces agents ont donné un coup de main à l’ex-DGS pour emmener ses cartons après son pot de départ, et ils en ont profité pour les déménager en même temps. »

Histoire d’enfoncer le clou, un syndicat pointe la participation du maire à un voyage au Futuroscope, aux frais de l’Amicale du personnel communal. Ce que ne dément pas Jean-Pierre Sevestre. « Ce déplacement est un moment convivial avec les agents, en dehors de l’environnement quotidien. C’est prévu dans les statuts de l’Amicale et ça s’est toujours fait. Et puis le Futuroscope, ce n’est pas 8 jours aux Seychelles non plus… », soupire-t-il.

« Le maire vote une subvention à l’Amicale qui finance le voyage dont il profite, attaque Didier Fischer. Un cas typique de prise illégale d’intérêt ! Ça ne va pas chercher loin puisque c’est autour de 1 000 €. Ça sera peut-être classé sans suite mais on fera quand même un signalement au procureur. »

leparisien.fr

http://m.leparisien.fr/amp/coignieres-78310/coignieres-du-rififi-en-mairie-08-10-2017-7316802.php

Published by Coignières Pour Tous - dans Articles
commenter cet article